Vendredi 28 février 2020

Conférenciers invités

Biographie

Diplômé d’un baccalauréat en chimie (2002) et d’une maîtrise en administration des affaires (MBA) de l’Université de Sherbrooke, Stéphane Beaulé travaille depuis chez Soprema à Drummondville. Ayant occupé le poste de chargé de projets en recherche et développement pendant 12 ans, il touche à la production en tant que directeur d’usine de 2013 à 2017. En effet, il a participé à la construction, la mise en place des équipements ainsi que l’embauche de l’équipe d’une usine de fabrication de panneaux d’isolant de polyuréthane, située à Drummondville, à l’intersection des autoroutes 20 et 55. Ce projet d’envergure a nécessité un investissement de plus 45M$. À la fin de son mandat, le chiffre d’affaire était au-delà de 62M$ et l’équipe de gestion/production était composée de 44 personnes. Il a quitté ses fonctions pour revenir en R&D à titre de directeur de recherche pour Soprema Canada, en janvier 2018. En plus de son rôle chez Soprema, il occupe le poste de vice-président Créneau d'Excellence Matériaux Textiles Techniques (CEMTT). Ainsi, ce sont plus de 18 années au sein de Soprema qui lui ont permis de toucher au développement de produits, à la gestion de projet, à la production ainsi qu’à la gestion des ressources humaines. Finalement, il a travaillé avec des fournisseurs et partenaires à l’international : États-Unis, Europe, Chine, LATAM et Moyen-Orient.

En plus de ses expériences professionnelles, il est aussi père de 3 jeunes enfants en santé, et c’est cette reconnaissance à la vie qu’il aborde le développement durable avec intérêt. S’assurer de faire tout en son pouvoir afin de garantir un brillant avenir à ses enfants certes, mais avant tout, à la planète.

conférencier 2


Biographie

Né en 1955, François Arcand a effectué une maîrise en administration des affaires à l’Université Concordia, située à Montréal. Il est aussi entrepreneur en sciences de la vie, en arts et en culture. En 1997, il a participé à la fondation de l’entreprise Medicago avec son collègue Louis-Philippe Vézina. Il a quitté Medicago pour se rendre à Barcelogne où il a travaillé au sein de l’entreprise Era Biotech de 2004 à 2010 en tant que CEO. Il a ensuite rejoint l’équipe de SiliCycle Inc. en 2013 à titre de directeur. Il se consacre actuellement à l’amélioration de la chimiothérapie au sein de l’entreprise Pharma in silica située à Québec. Pharma in silica a été fondée par François Arcand en 2018 où il occupe présentement le poste de président directeur général.

Il est co-auteur de «Novel Protein-Production Systems», sorti en 2004, et de «Audace et ingéniosité, moteurs du développement économique et sociétal», paru en 2017.

Dans ses temps libres, François apprécie le kayak de mer, le cinéma ainsi qu’écouter de la musique.

conférencier 4


Biographie

Francis Loiseau a obtenu son baccalauréat de l'Université McGill en chimie en 2005, avant de travailler pendant 2 ans en recherche dans le domaine des polymères. Il a ensuite effectué un retour aux études pour faire un doctorat en développement de méthodologie de synthèse dans le groupe du Dr Beauchemin à l’Université d’Ottawa. Son projet portait sur le développement d’hydroaminations intra- et inter-moléculaires sans métaux. Suite à un an d’enseignement universitaire, toujours à l’Université d’Ottawa, il a rejoint en 2013 l’équipe de recherche de Ruetgers Polymères, où il travaille depuis en tant que chimiste sénior, recherche et technologie. Au cours des dernières années, il a travaillé au développement et à la mise à l’échelle de procédés de synthèse de polymères visant des applications de dispersants pour béton, gypse et d’autres matériaux. Il a su développer une expertise en polymérisation, et a été le leader dans plusieurs développements conjoints avec d’autres organisations privées et groupes de recherche universitaires.

conférencier 1


Biographie

Détenteur d’un Baccalauréat en chimie de l’Université de Sherbrooke en 1990, Martin Laberge est aujourd’hui directeur de la distillerie de Salaberry-de-Valleyfield appartenant à Diageo, la plus grosse entreprise mondiale dans le domaine des spiritueux. Après avoir fait des stages au Ministère des Transports de Québec et chez Air Liquide Canada Ltée pendant le baccalauréat, Martin travaillera au centre de recherches de Johnson & Johnson dans la division des produits aux consommateurs. C’est en 1996 que sa carrière dans le milieu des spiritueux débutera en tant de Superviseur de production et recherche en procédé à l’usine de Valleyfield, s’occupant des analyses au laboratoire et de supervision de la production. L’usine de Valleyfield comprend toutes les étapes de transformation de production d’alcool : cuisson, fermentation, distillation, séchoirs et évaporateurs, vieillissement en fût, embouteillage, expédition, etc, où plusieurs chimistes et techniciens travaillent autant en analyse et contrôle du procédé qu’en contrôle de qualité.

La présentation touchera les expériences acquises lors de son parcours, mais traitera principalement de la Chimie du whisky.

conférencier 3


Biographie

Annie Castonguay détient un baccalauréat puis un doctorat en chimie de l'Université de Montréal. Ses travaux de thèse, supervisés par le Pr Davit Zargarian et le Pr André L. Beauchamp, ont porté sur la préparation de catalyseurs organométalliques de nickel obtenus par activation CH. Elle a ensuite effectué un premier stage postdoctoral à Tufts University (Boston), sous la supervision de la Pre Elena Rybak-Akimova, où elle a travaillé à un projet d'activation de l’azote par des complexes de molybdène, en collaboration avec les groupes du Pr Christopher Cummins du MIT puis du Pr Carl Hoff de l’Université de Miami. Afin d’acquérir plus d’expérience en synthèse organique, Annie a joint l’équipe du Pr Ashok Kakkar et du Pr Theo van de Ven à l’Université McGill, ou elle a travaillé à la préparation et la fonctionnalisation de macromolécules d’intérêt pour l’industrie, en collaboration avec la compagnie Kemira (Finlande). Elle a finalement effectué un troisième stage postdoctoral dans le groupe de la Pre Dusica Maysinger de la Faculté de Médecine de l’Université McGill, où elle a travaillé à la préparation et l’étude de l’activité biologique de complexes de ruthénium. Elle a joint l’Institut national de la recherche scientifique (INRS- Centre Armand-Frappier Santé Biotechnologie) en tant que Professeure adjointe en 2014 et fut promue au rang de Professeure agrégée en 2019.

À la suite d’une maîtrise et d’un doctorat en chimie des produits naturels à l’Université du Québec à Chicoutimi (2008), le Dr Charles Gauthier a réalisé des stages post-doctoraux en glycochimie à l’Institut Pasteur de Paris et en chémobiologie à l’Université d’Oxford en Angleterre. En septembre 2011, le Dr Gauthier a accepté un poste de Maître de Conférences en chimie organique à l’Université de Poitiers en France. Le Dr Gauthier est de retour au Québec depuis juin 2016 comme Professeur adjoint au Centre Armand-Frappier Santé Biotechnologie de l’Institut national de la recherche scientifique (INRS). Son groupe a développé une expertise en synthèse d’oligosaccharides complexes provenant de bactéries pathogènes résistantes aux antibiotiques en vue de créer des vaccins glycoconjugués. Le groupe du Dr Gauthier est également intéressé à l’élaboration de voies de synthèse innovantes pour la préparation de glycolipides marins et bactériens, et de produits naturels à structures moléculaires inédites, pouvant trouver application comme biosurfactants ou agents thérapeutiques. Le Dr Gauthier est le récipiendaire d’une bourse salariale chercheur-boursier Junior 2 du Fonds de recherche Québec – Santé (FRQS).

conférencier 5 conférencier 5